25 octobre - Voix de nanas

25 octobre 2018, Prise en charge des auteurs de violences conjugales
UNE PERSPECTIVE AU SERVICE DE LA PRÉVENTION
en présence de Services de l’Etat, d’Expert(e)s pointu(e)s et d’Acteurs de terrain
Journée d’étude et d’échanges
Jeudi 25 octobre 2018 - 9h/17h - ENPJJ - Roubaix

Le programme

Envisager une prise en charge des auteurs de violences conjugales signifie avant tout agir dans l’intérêt des victimes.

Cette journée, destinée aux professionnels, permettra d’explorer une approche originale et différente  de  la lutte contre les violences conjugales et de créer un espace de réflexion sur le comportement violent ayant pour objectif  la prévention du passage à l'acte ou de la récidive.

 

Parce que comprendre n’est pas excuser…

Parce que s’intéresser aux auteurs ne signifie pas abandonner les victimes…

 

Voir le programme détaillé ci-dessous

Matin

Thème 1 : La démystification de l'homme violent: Idées reçues

Comprendre qui sont ces hommes est un préalable nécessaire pour penser un accompagnement. Les représentations liées aux auteurs de violences conjugales sont multiples et concourent à appréhender l’homme comme un bourreau inhumain, fou, incontrôlable, mauvais père… Le portrait dressé est-il en adéquation avec la réalité ?

Ces stéréotypes ne sont pas sans conséquences. Par ailleurs, les inégalités de genre et la culture de domination masculine véhiculées encore aujourd’hui constituent le terreau des violences conjugales. Dès lors ces « hommes auteurs » sont stigmatisés par la société mais également aussi façonnés par elle.

Thème 2 : Etat des lieux d'une prise en charge, reflet d'une conscientisation progressive

Le droit, après avoir opté pour une démarche répressive accrue à l’égard des auteurs, a intégré des mesures législatives à teneur thérapeutiques dans le Code Pénal.

Ce changement est le reflet d’une évolution dans le traitement des violences conjugales axée vers une réelle prise en charge. Quel est le sens de l’élargissement des outils juridiques à disposition du juge ?

Loin d’excuser l’acte commis, ce changement de paradigme ne permet-il pas de responsabiliser davantage l’auteur ?

Après-midi

Thème  3 : Déclinaisons des différents types de suivi des auteurs: Une approche opérationnelle pertinente

La nécessité de la prise en charge étant établie, il convient de déterminer si un suivi identique à tous est suffisamment pertinent ou s’il est nécessaire, au vue de la complexité de chaque personne, d’individualiser le suivi en prenant en compte le parcours, le contexte, les failles…

Cette approche, qu’elle soit de groupe ou individuelle / contrainte ou volontaire / pluridisciplinaire ou intégrée (…)  apparaît comme une nécessité complémentaire à l’enfermement.

En définir les modalités signifie également établir le système le plus à même de prévenir un passage à l’acte et/ou une récidive.

Thème 4 : Une perspective - dans l'intérêt des victimes - inhérente à la lutte contre les violences conjugales 

De prime abord il peut être surprenant de se pencher sur la prise en charge des auteurs alors que la cause nationale est « la lutte contre les violences conjugales ».

Même si des obstacles demeurent aujourd’hui, cette dernière ne peut être cohérente que si elle s’attelle à tous les facteurs de la problématique de manière concomitante : éducation, sensibilisation du grand public, prévention, formation et travail en réseau des professionnels, protection et accompagnement des victimes directes et indirectes… et, inévitablement, à la prise en charge des auteurs.

 

Télécharger le programme

 

Speed Pro - dating

Durant la pause déjeuner, l’amphithéâtre restera ouvert afin de permettre les rencontres entre professionnels. N’hésitez pas à ramener documentations sur vos structures et cartes de visite… afin de faciliter les échanges.

Les intervenants

La liste des intervenants n’est pas exhaustive et sera mise à jour régulièrement.

Perrine SAGOT

Psychologue de l'Ancre Bleue

Frédérique LE DOUJET THOMAS

Maître de Conférences en droit, Lille 2

Maître de Conférences membre du Laboratoire d'Etudes et de Recherches Appliquées au Droit Privé (LERADP) et  du Centre de Recherches Droits et Perspectives du Droit (CRDPD) à l’Université Lille 2

Auteure de la thèse « Le couple et les principes juridiques d’égalité et de non-discrimination ». 

Olivier PÉAN DE PONFILLY

Avocat au barreau de Lille

Spécialiste en droit pénal.

Isabelle BRUERE

Directrice Générale, Service de Contrôle Judiciaire et d'Enquêtes de Lille

Vincent POTIE

Avocat

Ancien bâtonnier de l’Ordre des Avocats au barreau de Lille

Laurance MARCHANDIN

Directrice du Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation de Douai

Christophe DEBEYER

Directeur de l'immigration et de l'intégration de la préfecture du Nord

Cette direction traite la totalité du processus administratif lié à l’accueil des étrangers. 

Cécile KOWAL

Responsable clinique Association Praxis (Belgique)

Claudie CALBET

Éducatrice spécialisée à Saint-Omer, Ancre Bleue (Association MAHRA Le Toit)

Travaille également au centre hébergement réinsertion sociale féminin

Alain LEGRAND

Psychologue, psychanalyste

Président de la Fédération nationale des associations et des centres de prise en charge d’auteurs de violences conjugales et familiales (FNACAV)

Abdelhafid HAMMOUCHE

Sociologue, Maître de conférences Université de Lille

Daniel BARNIER

Préfet délégué pour l'égalité des chances auprès du préfet de la région Hauts-de-France.

Préfet délégué à l'égalité des chances auprès du préfet de la région Hauts-de-France, préfet de la zone de défense et de sécurité Nord, préfet du Nord, il assiste le préfet de région pour toutes les missions concourant à la cohésion sociale, à l'égalité des chances et à la lutte contre les discriminations. A cette fin, il est chargé d'animer et de coordonner les relations avec les associations, l'ensemble des acteurs de l'intégration, les dispositifs de l’État dans le domaine de l'emploi en relation avec les entreprises, de l'accompagnement éducatif, du logement, de la rénovation urbaine et de favoriser l'intégration des populations immigrées.

L'association Voix de Nanas

L’association Voix de nanas, créée en 1996 à Roubaix a pour but :

  • De promouvoir l’accès aux droits, au logement et à l’emploi des familles et personnes issues de l’immigration,
  • De favoriser leur intégration et de lutter contre toute forme de discrimination,
  • De travailler en réseau avec les structures existantes, qu’elles soient associatives ou institutionnelles dans ce but,
  • D’apporter son soutien à la formation des membres de ce réseau,
  • De favoriser et mettre en place toutes les formes et les moyens d’expression, de rencontres et de recherches,
  • De lutter contre les violences intrafamiliales,
  • De défendre les droits des femmes et de leur famille.
     

Ces missions sont réalisées par le biais de 4 permanences :

  • Lutte contre les violences intrafamiliales,
  • Accompagnement vers l’emploi et la formation,
  • Accès aux Droits,
  • Accès au logement et lutte contre logement indécent
     

Pour en savoir plus  > http://voixdenanas.typepad.fr/voix_de_nanas/
Nous suivre > https://www.facebook.com/voix.de.nanas/?fref=ts
 

Téléchargez notre plaquette d'information

Infos pratiques

  • Inscription gratuite obligatoire sous réserve des places disponibles (ouverte jusqu’au 12 octobre)
  • Votre inscription vous sera confirmée par mail
  • Attestation de présence possible sur demande
  • Pour tout changement suite à une inscription, merci de contacter Voix de nanas au 03 20 73 54 34 ou par mail à l’adresse 25octobre@voixdenanas.fr
  • Restauration possible sur place et sur réservation (environ 8€)
  • Horaires du colloque : 9h -17h
  • Heure d’arrivée : 8h45 afin de procéder aux contrôles à l’entrée
  • Merci de vous munir de votre carte d’identité
ENPJJ

ECOLE NATIONALE DE PROTECTION JUDICIAIRE DE LA JEUNESSE (ENPJJ)

16 Rue du Curoir,
59100 Roubaix,
France

Métro ligne 2 (ligne rouge), arrêt Roubaix Grand Place (6mns à pied)

Nos partenaires

Soutiens techniques